Utiliser smbfs ou cifs pour les montages distants est une question que l'on se pose souvent. La réponse est utiliser cifs sauf cas particulier.

Explications :

Il faut savoir que cifs a remplacé smbfs qui n'est plus maintenu. S'il y a des bugs dans smbfs ils ne sont pas corrigés. Le module smbfs est toujours inclus actuellement dans Linux et Samba mais devrait disparaitre à terme. Vous devez donc remplacer vos montages smbfs par des montages cifs sous peine de problèmes.

Il faut savoir que cifs à l'origine ne fonctionnait que pour des clients avec les versions Windows NT4.0 et suivantes ainsi que les serveurs Samba, pour les versions antérieures de Windows il fallait utiliser smbfs. À partir des kernels Linux 2.6.15 cifs fonctionne avec les anciennes versions Windows 9x/Me.

Donc si vous avez un kernel Linux égal ou supérieur à 2.6.15 cifs donnera toute satisfaction quelques soient les clients Windows.

Si votre kernel est inférieur à 2.6.15 mais que vos clients Windows sont sur des versions supérieures à NT4.0 il faut utiliser cifs.

L'utilisation de smbfs doit être réservée à la configuration suivante: votre kernel linux est inférieur à 2.6.15 et vos clients Windows sont sur les anciens Windows 9x/Me. C'est la seule situation où l'usage de smbfs est nécessaire, ce qui devient une situation plutôt rare. Dans tous les autres cas il faut utiliser cifs.

L'exemple récent du problème de patch Samba avec Ubuntu était lié à un bug non résolu avec smbfs et qui ne le sera sans doute jamais.